• La douceur de vivre à Nice - Conclusion

    Nous nous retrouvions à quelques jours de notre départ pour la Toscane un peu surpris tellement notre séjour à Nice fut agréable.

    Nice a son charme, ses couleurs particulières, une certaine douceur et un rythme nonchalant.  Nous allons garder un excellent souvenir de la gaieté du Vieux-Nice, de ses boutiques, de ses restos et de son flot incessant de touristes toujours à l’affût d’une belle photo à prendre.  Nous nous étions habitués aux jeux bruyants des enfants sous nos fenêtres et aux tintements de la cloche du tram sur l’avenue de la République. Nous commencions à connaître les Niçois et leurs habitudes.  Les bons côtés de Nice l’emportent largement sur les quelques irritants.

    Un groupe de niçoises d’un d’âge certain que nous avons vues fréquemment ensemble à la plage Beau-Rivage nous amène à conclure qu’il y a à Nice une manière de vivre particulière. Ces anciennes déesses font comme un pied-de-nez au temps passé et aux rides pour profiter de ce bel été qui se s’attarde sur la Côte. Elles doivent se dire que le temps frais viendrait bien assez vite et que le mieux à faire est de profiter du soleil qui brille. Elles se quittent joyeusement tous les jours en disant à demain.

    Comme disent les gens d'ici: "Pas de soucis"

    Le billet poétique de Claude

     
    Si toute bonne chose a une fin, nous pourrions ajouter que toutes belles choses perdurent. Le commentaire d'André en témoigne sensiblement. À la veille de partir pour l'Italie, des papillons multicolores s'agitent dans nos estomacs. Pour ce qui nous concerne France et moi, nous retiendrons de notre troisième séjour consécutif à Nice, une qualité de lumière unique qui adoucit tout ce qu'elle illumine. L'intensité abyssale du bleu de l'azur, comme celle dont nous rêvions avant d'atterrir ici ne nous a jamais quittée. Nos amis, Yves, Louise, Yvon, Pierre, Suzie qui avaient partagé l'excitation de faire ce voyage avec nous alors que cela n'était qu'une "belle idée" n'ont pu, pour diverses raisons, se joindre à nous. Peut-être seront-ils avec nous une autre fois, dans d'autres circonstances heureuses que nous souhaitons aussi exemplaires.
    L'entrain et la bonne humeur de Francine et André ont ajouté cette présence chaleureuse qui manquait lors de nos derniers voyages. Les plaisirs et les joies sont surmultipliés lorsque nous les vivons à travers une heureuse complicité qui emplit l'âme de ce bonheur tranquille, presque insouciant qui complète si bien une vie d'efforts. De plus, grâce à leur insatiable soif de découvertes, ils auront su nous amener à découvrir de nouveaux aspects de cette belle ville. Concert symphonique, choeur polyphonique, tango argentin, vaudeville auront émaillé notre parcours d'activités enrichissantes. Bref, le rideau tombe sur le premier acte de nos pérégrinations et nous devinons en coulisse, la plénitude de lendemains prometteurs.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :