• Nous sommes partis tôt par le train pour avoir le premier choix au marché. Quelle douceur de roulement ces trains! France avait raison; c'est l'endroit pour le shopping. Les clients étaient au rendez-vous par cette magnifique journée.

    Les femmes à gauche, les hommes à droite. Claude et moi avons rapidement fait nos courses. Nous les hommes, on ne limone pas pour l'achat de nouvelles ceintures. On a ensuite erré dans ce long marché en plein air en attendant ces dames au point de rencontre convenu. On a eu le temps de repérer un bon resto pour le lunch.

    Grâce à France, nous avons fait de belles économies. C'est une experte du shopping et je lui lève mon chapeau.

    Encore une belle journée, du soleil, du ciel bleu, la belle vie..

    PS: Les achats de Francine sont secrets...mais ces soeurs auraient aimé être avec elle ce matin!


    votre commentaire
  •  

    Une autre magnifique journée! La chaleur ralentit toutefois nos ardeurs et nous amène à flâner en ville plutôt que d'envisager une longue excursion. Nice est grouillante d'activités. Le marché est fort achalandé. Les photos ne rendent évidemment pas des bonnes odeurs qui se dégagent des étals. Il y aussi une régate internationale sur la baie des Anges, l'Extreme Sailing, (en anglais bien sûr). Il y a foule sur la promenade des Anglais sous un soleil de plomb. Sauf que le vent fait cruellement défaut et ces beaux catamarans racés on l'air d'escargots englués sur une mer d'huile.

    C'est la fête de la Sainte Fleur et de belles déesses niçoises arborent de belles créations ornées de fleurs et participent à un défilée. Voyez vous-même. Un pur hasard nous amène à la cathédrale Ste-Réparate où nous avons assisté à un excellent concert de musique sacrée en l'honneur de cette sainte peu connue. La belle cathédrale était toute illuminée et décorée pour l'occasion de fleurs rouges et blanches. L'ensemble Polyphonique de Nice, un choeur d'une cinquantaine de personnes, accompagné d'une pianiste nous offrirent une étonnante prestation qui se termina avec la Messe en sol majeur de Schubert et avec une soliste pour ce dernier acte.

    Un véritable cadeau, ce concert. Quel décor! Quelle belle journée!

    La vita è bella.

    Photos :

    https://picasaweb.google.com/102299125763853747044/UnDimancheANice?authuser=0&authkey=Gv1sRgCO2c08e3zaGw3AE&feat=directlink


    votre commentaire
  •  

    Aujourd'hui 4 octobre,

    Nous sommes allés à Menton par un temps ensoleillé. Menton surnommée "La Perle de France" mérite pleinement ce qualificatif élogieux. Construite en escalier montant vers les Alpes, Menton est entourée par un cirque de montagnes d'environ 1100 mètres. Nichée entre mer et montagnes, cette position crée un micro-climat propice à la flore tropicale et la ville s'enorgueillit de ses 316 jours de soleil par an. La ville s'est dotée d'une promenade appelée "promenade du soleil" et nous avons pu constater par les nombreux travaux en cours qu'elle améliore sans arrêt ses infrastructures.
    Nous sommes entrés dans la vieille ville par la rue piétonnière où les boutiques toutes aussi colorées les unes que les autres soldaient leur stock d'été. Nous avons poursuivi jusqu'au numéro 4 de la rue de Bréa qui nous a rappelé nos premières années de voyage en France et en Italie, alors que nous venions rencontrer mon ancien professeur et ami de toujours, monsieur André Somers. Continuant notre montée vers le cimetière afin de rejoindre le boulevard de Garavan qui aboutit en Italie, nous avons traversé des ruelles disposées en escalier avec de chaque côté de coquettes demeures soigneusement entretenues.
    Au coeur de la vieille ville trônent majestueusement la cathédrale Saint-Michel et juste à côté la belle église des Pénitents blancs, une confrérie laïque du moyen-âge. La place de la cathédrale est l'objet d'un festival de musique annuel très apprécié sur la Côte. Puis longeant le cimetière, nous avons pu du haut du boulevard, contempler la baie de Garavan avec son petit port de plaisance et sa plage des Sablettes où de nombreux baigneurs profitaient de la fraîcheur de la mer.
    Enfin, nous sommes redescendus par le sentier de Noël jusqu'au jardin exotique de Val Rameh malheureusement fermé le mardi. Mais nous avons pu apercevoir quelques branches
    couvertes de pommes grenades, des bananiers, des figuiers, des pamplemoussiers, des orangers, des citronniers etc.. Encore une belle journée de souvenirs impérissables. Voyez les belles photos qui ne peuvent pas rendre compte de la richesse de nos impressions.

     

    Photos

     

    https://picasaweb.google.com/102299125763853747044/Menton?authuser=0&authkey=Gv1sRgCM_s-dv-x537lAE&feat=directlink


    votre commentaire
  • Encore une journée décoiffante ! Pris en défaut sur le train rapide pour Antibes en raison d'indications erronées de la préposée aux billets dans un cas et imprécises dans l'autre, nous avons dû tous les quatre subir passivement, les leçons d'un contrôleur zélé et acquitter le surplus exigé. Au Québec, une pareille situation se serait mal terminée. Mais comme nous avons bons caractères, nous avons argumenté sans plus, nous réservant le plaisir malin d'en faire une histoire plus tard. Ironie du sort, lors du retour, nous avons été retardés de 30 minutes en raison d'un contrôleur...qui avait été poignardé par un client sans doute excédé.

    Antibes est un port de plaisance très achalandé. Les remparts qui ceinturent la vieille ville où le Fort Carré domine la mer et le port abritent aussi un labyrinthe de ruelles aux façades colorées, parfois ornées de fleurs, de vignes sauvages et de bougainvilliers. Picasso y a élu résidence un temps et le musée qui porte son nom offre un inventaire remarquable de son oeuvre. Nous avons apprécié le "Marché Provençal" situé au cœur de la vieille ville et les quelques places couvertes de verdure où, avec une joie discrète, s'attablent les nombreux vacanciers afin de profiter de l'ombre des platanes et des arrangements floraux pour dîner et bavarder. Un coup d'oeil sur les photos complètera cette 24è journée de soleil.

    Note d'André

    Aux news du soir, on a appris que l'agression du contrôleur avait eu lieu sur le train Lyon-Strasbourg et que tous les contrôleurs de la SNCF avaient débrayé par solidarité pour leur collègue blessé dans l'exercice de ses fonctions entraînant dans ce geste l'arrêt de tous les trains du réseau français. Je ne passe pas de jugement; je vous rapporte les frais. Pensez-y! Tout le réseau ferroviaire de la France pertubé. On va essayer de prendre le bon train mercredi matin. Espérons que le contrôleur sera de bonne humeur.

    Photos de Claude et André

    https://picasaweb.google.com/102299125763853747044/Antibes?authuser=0&authkey=Gv1sRgCNGd7M7el4yaDg&feat=directlink


    votre commentaire
  •   

    Fatigués de notre escapade à Antibes d’hier, nos amis ont pris congé aujourd’hui.  Francine et moi avons décidé tardivement de visiter le parc Phoenix malgré un trajet de 42 minutes en autobus.

    Comme d’habitude, il faisait très beau. Le parc Phoenix s’est révélé être une très belle surprise : un très bel arboretum, une magnifique serre tropicale, de nombreux oiseaux et poissons exotiques, un spectacle musical de jets d’eau. En plus, il y avait deux expositions : la première était consacrée aux maquettes navales et la deuxième aux photographies de rainettes et grenouilles. Dans les deux cas, nous avons rencontré les auteurs de ces œuvres et nous avons accepté bouchées et cocktails de Jean Luc, le très aimable photographe.

    La journée n’était pas finie pour autant. A deux pas, il y a un magnifique musée des Arts Asiatiques lequel présentait une exposition sur l’Or et les Laques de Birmanie et comme c’était gratuit... Vraiment étonnantes ces œuvres dont certaines sont de 3000 ans avant JC. 

    Une autre très belle journée. Dommage pour France et Claude! 

    Photos:

    https://picasaweb.google.com/102299125763853747044/ParcPhoenix?authuser=0&authkey=Gv1sRgCOjT3InahpP-GA&feat=directlink


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique